29/06/2007

Google n'est pas le seul...

A lire absolument sur Le Journal du Net publie une étude comparative des résultats de recherche sur quatre moteurs (Google, Yahoo, Ask et Live)

"L'étude menée par le métamoteur Dogpile avec les étudiants de l'université technologique du Queensland et l'université de l'Etat de Pennsylvanie a mis en exergue les différences de résultats entre quatre moteurs majeurs : Google, Yahoo, Windows Live et Ask. Au total, 19 332 requêtes ont été saisies sur chacun de ces moteurs. Les quatre acteurs affichent des différences flagrantes dans leurs résultats.
Avec des algorithmes différents, ces derniers n'indexent pas à la même vitesse, ne classent pas de la même manière et donc ne restituent pas la même chose. L'étude chiffre ces différences : 0,6% des résultats sont communs aux quatre moteurs de recherche.
En clair, les moteurs de recherche ne contiennent pas les mêmes données dans leurs index. Tous n'ont pas effectué le même tour du Web. Alors que certains s'appliquent à mettre à jour le contenu des sites présents dans leurs index, d'autres s'appliquent à indexer un maximum de pages."

Choisir la bonne revue pour publier

Vu sur affordance

"Le site Journal Info agrège des informations en provenance de plusieurs bases de périodiques (Sherpa/ROméo, DOAJ ... en tout, près de 30 banques de données sont interrogées, soit 18000 journaux) et vous propose de mieux cibler vos choix de publication en accédant pour chaque revue (classée par discipline) à des informations sur :

* son mode de publication (accès ouvert ou non)
* son thème principal
* les bases de données l'indexant et sa "renommée" (via son facteur d'impact ou d'autres mesures)

Pour les revues n'étant pas en Open Access, on trouvera même un renvoi vers une liste de revues "équivalentes" en Open Access."

Des vidéos scientifiques

Vu sur Marlene's corner

Le site s'appelle Scitalks et il donne accès à des vidéos sur toutes les disciplines scientifiques ou presque, déjà plus d'un millier de conférences disponibles.
Le concept se décline pour les sciences humaines (Humtalks), l'économie (Busitalks) et l'information gouvernementale (Govtalks).

Des listes de sites Internet sélectionnés

Vu sur EchosDoc

Les listes de liens sélectionnés par des bibliothécaires constituent souvent un excellent point de départ pour des recherches dans des domaines moins connus.
A tester donc...

La liste de liens des bibliothécaires de la Bibliothèque nationale de France : http://signets.bnf.fr/
La liste de liens du Centre for Digital Library Research (Strathclyde University) : http://bubl.ac.uk/
La Bibliothèque de référence virtuelle est une initiative de la Bibliothèque publique de Totonto : http://www.bibliovirtuelle.ca/

L’Europe devance les états-Unis en matière de collaboration université-entreprise

Vu sur Cordis Newsletter

Selon un sondage à l’échelle européenne, les entreprises et les universités européennes ont établi une collaboration plus étroite qu’aux États-Unis.

D’après l’étude, le nombre de contrats de recherche en Europe en 2005 était supérieur à celui des États-Unis, atteignant la somme de 2,8 milliards d’euros en Europe, comparée à 2,1 milliards d’euros aux États-Unis.
Cependant, cet avantage est contrebalancé par un transfert de connaissances plus avancé aux États-Unis basé sur les brevets et les licences.
Selon les auteurs du rapport, l’Europe a traditionnellement eu une approche collaborative de la recherche, reposant sur des compagnies industrielles plus petites. C’est cette tradition, selon eux, qui a mené à des programmes-cadres influents tels que le 7ème PCRD actuellement en cours.

L’étude a été réalisée par le réseau ProTon Europe, un réseau paneuropéen de bureaux de technologie associé aux organismes de recherche publique et aux universités. Il est soutenu par la Commission européenne au titre de son initiative «Gate2Growth».

Pour en savoir plus, consulter: http://www.protoneurope.org/news/2007/Articles/FY2005survey