13/04/2011

Choisir un logiciel de références bibliographiques

aub.jpg

Dans un article détaillé, Merinda Kaye Hensely, dresse un tableau des quatre principaux logiciel de gestion de références bibliographiques en prenant en compte le point de vue des utilisateurs et des documentalistes. Voici quelques points saillants de cet article

Refworks point de vue utilisateur 
- nécessite une connexion à internet pour travailler
- ne charge pas les métadonnées des PDF enregistrés
- ne permet pas de lier un fichier à une références bibliographiques
- Refworks est un abonnement académique, si l'institution cesse de s'abonner les utilisateurs sont très démunis et doivent s'acquitter d'un abonnement annuel de 100 $

Refworks, point de vue documentaliste : 
- une interface peu intuitive qui nécessite un gros investissement en formation et dans l'élaboration de supports pour les utilisateurs 
- un outil un peu trop puissant pour les niveaux L et M
- un engagement moral de la bibliothèque à poursuivre l'abonnement ou a assurer la préservation des données utilisateurs en cas d'abandon de Refworks

Endnote pour les utilisateurs
- installation locale qui permet de travailler sans être connecté
- extrait les métadonnées des PDF
- prise en compte des résolveurs de liens
- les données sont stockées sur le disque dur, l'éditeur ne propose pas de solution de sauvegarde sauf à des coûts prohibitifs pour l'utilisateur
- sur la version web, pas d'accès aux fichiers attachés

Zotero pour les utilisateurs
- c'est actuellement un plug-in de firefox mais une version stable pour les autres navigateurs devrait être disponible bientôt
- interface très intuitive et ajout aisé des références
- récupère les métadonnées des pages web et des PDF
- permet de lier un référence et un fichier
- des plugs in faciles d'utilisation et d'installation pour inclure des références en cours de rédaction
- fonction en ligne et collaborative bien développées

Points négtifs
- Zotero n'est pas aussi solide que les logiciels payant, pour les personnes gérant des milliers de références, ce n'est peut être pas la meilleure solution 

Du point de vue des documentalistes
- pour les logiciel de gestion de références bibliographiques, le coût pour l'utilisateur s'est déplacé sur le stockage des données. les utilisateurs sont limités à 100 MB
- il est possible pour les institutions de souscrire à Zotero pour le stockage des données
- c'est un outil pratique pour les niveaux L et M et pour débuter avec les logiciels de références bibliographiques

Mendeley
- s'installe en local avec un accès sur internet
- facile à prendre en main
- excellente gestion des pdf et extraction des métadonnées, permet d'annoter des PDF
- fonction collaborative développées
- pour la rédaction, fonctionne avec les traitements de textes, google docs, LaTex etc ..
- prend en compte les résolveurs de liens

Points négatifs
- le client web supporte peu d'imports directs des bases de données, sa gestion des PDF est moins bonne qu'en local 

Lire l'intégralité de l'article sur le site Reference & User Services Quarterly

Photo : Flutes de laine - Aubusson - Creuse par Tourisme Creuse (Flickr)

12:53 Publié dans Outils | Lien permanent | Commentaires (0)

05/04/2011

Isidore : moteur de recherche dédié aux sciences humaines

isid.gif

Le moteur de recherche Isidore, qui existait en version test depuis plusieurs mois, est lancé officiellement. Isidore s'alimente à différentes sources académiques dédiées aux Sciences Humaines. Parmi les plus connues : Cairn, Gallicia, I-revues, Revues.org, Persée, la Bibliothèque de Toulouse, Numdam etc ...En tout 862 sources spécialisées regroupées en 42 collections. Il offre l'accès à plus d'un millions de documents numérisés.

L'interface de recherche est simple : un seul champ. il est possible d'affiner la rechercher avec des filtres ou de naviguer dans les ressources disponibles avec ces même filtres : période historique, type de documents, catégories, disciplines, langues etc ...

Découvrir isidore

Lire le communiqué de presse du CNRS