15/09/2011

Les trois dimensions de l'économie de la publication

Dans son blog, Huber Guillaud revient sur la présentation de Jean-Michel Salaün à l'Université d’été de l’édition électronique ouverte.

"Le document - ou la publication - possède trois dimensions  [...] :
- une dimension anthropologique (la forme, le "Vu"), c'est un document, c'est-à-dire un support et une inscription [...]
- La seconde dimension est intellectuelle, c'est le texte, le "Lu". Le document est alors d'abord un code et une représentation : c'est l'objet que l'on peut décrypter, [...]
- La troisième dimension est tout aussi fondamentale, c'est la dimension sociale, celle qui repose sur le médium, c'est-à-dire le "Su". C'est le document qui est à la fois une mémoire et une transaction. Le document est ici compris comme quelque chose fait pour la transmission. Il sert à être transmis au-delà d'un cercle intime et au-delà du temps. [...]

Les trois dimensions débouchent donc sur trois modèles de base de la publication : l'édition qui conduit à l'appropriation de l'objet, la bibliothèque qui est une mise en commun des textes et le spectacle qui est une captation de l'attention .[...] 

Alors que l'édition papier est saisonnière, les livres numériques deviennent perpétuels. Alors que la presse était quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle... avec le web, toutes les archives sont en ligne : par le web, le modèle du flux devient une industrie de la mémoire. Alors que les bibliothèques étaient dans un écosystème à part, elles se retrouvent brutalement confrontées à des industries qui font commerce de leur métier. Le web méta média engendre donc une transformation radicale des modèles précédents."

Lire l'article d'Huber Guillaud dans : La feuille, l'édition à l'heure de l'innovation

Une présentaion vidéo des trois dimensionsde l'économie de la publication par Jean Michel Salaün

Écrire un commentaire