15/09/2011

Les trois dimensions de l'économie de la publication

Dans son blog, Huber Guillaud revient sur la présentation de Jean-Michel Salaün à l'Université d’été de l’édition électronique ouverte.

"Le document - ou la publication - possède trois dimensions  [...] :
- une dimension anthropologique (la forme, le "Vu"), c'est un document, c'est-à-dire un support et une inscription [...]
- La seconde dimension est intellectuelle, c'est le texte, le "Lu". Le document est alors d'abord un code et une représentation : c'est l'objet que l'on peut décrypter, [...]
- La troisième dimension est tout aussi fondamentale, c'est la dimension sociale, celle qui repose sur le médium, c'est-à-dire le "Su". C'est le document qui est à la fois une mémoire et une transaction. Le document est ici compris comme quelque chose fait pour la transmission. Il sert à être transmis au-delà d'un cercle intime et au-delà du temps. [...]

Les trois dimensions débouchent donc sur trois modèles de base de la publication : l'édition qui conduit à l'appropriation de l'objet, la bibliothèque qui est une mise en commun des textes et le spectacle qui est une captation de l'attention .[...] 

Alors que l'édition papier est saisonnière, les livres numériques deviennent perpétuels. Alors que la presse était quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle... avec le web, toutes les archives sont en ligne : par le web, le modèle du flux devient une industrie de la mémoire. Alors que les bibliothèques étaient dans un écosystème à part, elles se retrouvent brutalement confrontées à des industries qui font commerce de leur métier. Le web méta média engendre donc une transformation radicale des modèles précédents."

Lire l'article d'Huber Guillaud dans : La feuille, l'édition à l'heure de l'innovation

Une présentaion vidéo des trois dimensionsde l'économie de la publication par Jean Michel Salaün

10/03/2011

Une étude sur le piratage des Ebooks en France

Le Motif a publié une deuxième étude qui fait le point sur le piratage des livres électroniques, ses conclusions sont sans appels : "Le meilleur moyen d’enrayer le développement du piratage est la mise en place d’une offre légale attractive et de qualité."

Lire l'étude complète

Lire la synthèse

 

04/03/2011

Perquision chez des éditeurs français : soupçon d'entente sur le prix des livres électroniques

cow.jpgLa nouvelle a été relayée un peu partout : "Des enquêteurs de la Commission de la concurrence ont procédé à des perquisitions dans les bureaux de différents éditeurs, dont Albin Michel, Hachette, Flammarion et Gallimard. Ils sont soupçonnés d’entente sur les prix du livre électronique."

article ZDnet

article IDOOX

article 01.net

Photo : Russel Lee "Shepherd with his horse and dog on Gravelly Range, Madison County, Montana" (The Library of Congress / Flckr)

Les recommandations de la commission européenne sur la numérisation du patrimoine des bibliothèques

Un article de Samuel Miller sur le site de l'INA nous informe que les partenariats publics-privés sont encouragés par un rapport de la commission européenne : "la conservation du patrimoine culturel dépend de son accessibilité en ligne. L’aide du secteur privé et une révision des pratiques de droits d’auteur sont préconisée."

Le rapport préconise en outre que "l’exclusivité des accords passés entre les compagnies privées et les institutions concernées par la numérisation doit être limitée à une durée de sept ans."

Lire la suite de l'article

28/02/2011

Bibliothèques en ligne

L'INA annonce le lancement de la bibliothèque numérique des sciences du Magreb, ses objectifs : " faciliter l'accès à plus de 15 000 références, assurer une médiation documentaire nécessaire à leur bonne utilisation, et ouvrir la recherche maghrébine à l’international."

Le site Afrik.com annonce le lancement par l'UNESCO d'une Bibliothèque Virtuelle Universitaire pour "renforcer les capacités des universités d’Afrique de l’Ouest. " 

palm.jpg"Cette initiative [...] vise à développer l’utilisation des technologies de l’information et de la communication en vue de soutenir les réformes de l’enseignement supérieur dans les Etats membres de l’UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Niger, Mali, Sénégal et Togo)."

"D’une durée de trois ans, ce projet [...] vise à installer des infrastructures d’accès aux TIC, à la fois matérielles et virtuelles, dans les établissements d’enseignement supérieur. Les campus de huit universités, une dans chaque pays de l’UEMOA, seront équipés de la fibre optique et de salles dotées d’accès à internet à haut-débit d’au moins 200 ordinateurs par campus. Outre la création d’une bibliothèque virtuelle interconnectée au niveau régional, à laquelle seront reliées les universités, le projet prévoit la mise en place d’un cyber-institut qui dispensera des cours en ligne. "

Photo : Palm Tree Two par {Salt of the Earth} (Flickr)